Info Dnalgerie – Plusieurs compagnies étrangères sont autorisées à effectuer des vols vers l’Algérie dans le cadre de la reprise partielle des voyages, qui a débuté ce mardi 1er juin avec le premier vol aller-retour entre l’aéroport d’Alger et celui de Paris-Orly.

L’Algérie a enfin rouvert partiellement ses frontières après plus d’une année de fermeture. Cette décision, annoncée le 16 Mai dernier lors de la réunion périodique du Conseil des ministres, est entrée en vigueur ce mardi 1er juin avec l’organisation du premier vol aller-retour sur la ligne Alger-Paris-Alger. Ledit vol a décollé de l’aéroport international d’Alger à 9h15 ce matin, et devrait quitter la capitale française à 15h00 cet après-midi. Dans le cadre de cette reprise des vols, les autorités algériennes ont mis en place des mesures sanitaires strictes, auxquelles devront se conformer l’ensemble des voyageurs.

Dans ce sens, toutes les personnes voyageant à destination du territoire national seront soumises à une période de confinement obligatoire de cinq jours, qui se conclura par un test de dépistage qui déterminera si elles peuvent quitter leur lieu d’isolement. Les frais de cette opération, qui sont à la charge du voyageur, sont fixés à 32.800 dinars par personne au lieu de 41.000 dinars précédemment. Selon les dernières décisions du Conseil des ministres, annoncées avant-hier dimanche, les personnes âgées, à faible revenu et les étudiants sont exemptés du paiement de ces frais, tout en restant soumis aux mêmes conditions que les autres catégories de voyageurs.

Vols vers l’Algérie : les compagnies étrangères autorisées

Par ailleurs, plusieurs compagnies aériennes étrangères sont également autorisées à effectuer des vols de et vers l’Algérie, selon une note des autorités de l’aviation civile datée de ce mardi, et dont Dnalgerie possède une copie. Le document en question, sous forme de bulletin d’information adressé à plusieurs aéroports du pays, rappelle notamment le programme de la compagnie nationale, Air Algérie ainsi que les pays concernés. « Le même nombre de vols sera accordé aux compagnies aériennes de Tunisie, de Turquie et d’Espagne », lit-on dans ledit document, qui ne mentionne par contre pas la France.

Dans ce sens, le nombre de vols avec les pays sus-mentionnés devrait être de deux par semaine au lieu d’un seul. Turkish Airlines a déjà confirmé, hier lundi, qu’elle allait assurer des vols sur la ligne Istanbul-Alger-Istanbul tous les jeudis. Tunisair et Iberia devraient également assurer un vol hebdomadaire chacune à l’aller et au retour avec l’Algérie. Selon nos informations, l’autre compagnie espagnole Vueling serait également concernée. Le même document précédemment mentionné rappelle par ailleurs que ces compagnies doivent informer leurs passagers des conditions d’entrée en Algérie, à savoir l’obligation d’isolement de cinq jours, un test PCR réalisé moins de 36 heures avant l’embarquement  et une preuve de paiement des frais relatifs à la période de confinement pour les personnes qui n’en sont pas exemptées.

Lire également : Prix, personnes concernées, programme : tout ce qu’il faut savoir sur les vols entre l’Algérie et la France en avril et en Mai