Voyages et immigration – Le Dr Mohamed Bekkat Berkani, membre du comité scientifique de suivi de la pandémie de Coronavirus s’est exprimé sur la possibilité de mettre fin à l’obligation de confinement des voyageurs algériens.

Advertisement

Les autorités algériennes ont rouvert partiellement les frontières du pays depuis le 1er juin en cours. Dans ce sens, elles ont mis en place une série de mesures draconiennes pour les voyageurs en provenance de l’étranger, qui ont d’ailleurs été loin de faire l’unanimité parmi les membres de la diaspora algérienne. Ainsi, la mesure la plus critiquée est l’obligation pour les voyageurs de se soumettre à une période de confinement de cinq jours à leurs frais dès leur arrivée en Algérie, et ce dans un hôtel réservé à cet effet. Les personnes concernées doivent en outre s’acquitter des charges relatives à cette procédure lors de l’achat de leurs billets. Celles-ci ont été fixées à 33.000 dinars par personne.

Du côté de la diaspora, cette mesure est fortement critiquée, notamment car elle ne prends pas en compte le fait que certains voyageurs ont été vaccinés dans leur pays de résidence. Les algériens de l’étranger ont également exprimé leur colère face à l’obligation de payer à l’avance les frais de la période d’isolement, ce qui augmente le prix du voyage notamment pour les familles nombreuses. L’obligation de confinement serait toutefois en passe d’être levée, selon ce qu’a indiqué il y a quelques jours le quotidien El Watan qui cite des sources proches du dossier. Selon la même source, le comité scientifique serait en train d’étudier cette possibilité. Une telle décision serait notamment motivée par la saturation des lieux de confinement ainsi que par l’impossibilité d’assurer un suivi médical efficace des voyageurs en raison du manque de personnel médical nécessaire. Cette procédure serait également trop onéreuse pour le trésor public, qui doit couvrir les frais d’isolement des étudiants et des personnes âgées à faible revenu.

Fin du confinement pour les voyageurs algériens : un spécialiste propose

D’ailleurs, le Dr Mohamed Bekkat Berkani s’est exprimé au sujet de la possibilité de mettre fin au confinement obligatoire des voyageurs algériens. Dans un entretien accordé hier jeudi au site spécialisé Visa Algérie, le membre du comité scientifique de suivi de la pandémie de Coronavirus s’est ainsi dit favorable à une modification des conditions d’entrée en Algérie.

« Des délégations sportives entrent et sortent sur la base d’un dépistage PCR. Pourquoi imposer un confinement aux Algériens qui viennent de l’étranger dans ce cas ? », s’est il notamment interrogé. « Il faut que les mesures soient évolutives en fonction de la demande, de la situation sanitaire dans notre pays et des pays de provenance des voyageurs », a également suggéré le même spécialiste. « On peut faire signer aux passagers un engagement d’isolement et de restriction d’activité en plus d’un double dépistage au départ et à l’arrivée. C’est largement suffisant. », a-t-il estimé, en concluant qu’« il faut rétablir l’activité sociale, économique de notre pays. On ne peut pas rester comme ça éternellement. ».

Lire également : Vols vers l’Algérie : comment payer les frais de dépistage et de confinement

Advertisement