Algérie actualité– La procédure d’immigration au Québec pour les algériens, connaitra des modifications majeures, au cours de cette nouvelle année. Ces changements sont entrés, depuis vendredi 01 janvier 2021. Ils concernent, en premier lieu, les frais de traitement des demandes d’immigration, ainsi que certaines modalités de transmission des dossiers.

Ainsi, selon le média spécialisé CIC News, tous les candidats à l’immigration au Québec, dont les algériens seront désormais obligés de s’acquitter des nouveaux tarifs de traitement des dossiers. Notons que, les frais de traitement des demandes des travailleurs qualifiés seront désormais de l’ordre de 822 Dollars canadiens. Pour ce qui est des personnes accompagnant un membre de leur famille, qui est le demandeur principal, devront à présent payer 176 Dollars canadiens, au lieu des 174 Dollars canadiens, qui étaient en vigueur.

De même, les frais de validation d’une offre d’emploi permanent ou l’évaluation de ses effets sur le marché du travail québécois, ont connu une hausse minime. De ce fait, les personnes concernées auront à payer 3 Dollars canadiens supplémentaires, soit 205 à la place des 202 Dollars canadiens qui étaient exigés auparavant.

Pour ce qui est des étudiants étrangers et des travailleurs temporaires, les coûts sont passés de 202 à 205 $. Concernant les frais relatifs aux évaluations comparatives pour les études hors Québec, ceux-ci sont passées de 121 $ à 123 $.

Immigration au Québec pour les algériens : hausse conséquente des frais pour certaines catégories

Par ailleurs, il y a lieu de signaler que les frais de traitement des demandes d’immigration au Québec connaitront une hausse conséquente pour certaines catégories de personnes. Par conséquent, les investisseurs, les entrepreneurs ainsi que les travailleurs autonomes devront payer les nouveaux tarifs. Ces derniers sont passés de 15.763 Dollars canadiens à 15.962 Dollars canadiens et de 1 099 $ à 1 113 $, respectivement pour les deux dernières catégories citées.

Immigration au Québec : d’autres modifications lors des prochains jours

En plus des frais de traitement des dossiers, les autorités canadiennes ont également décidé d’instaurer d’autres modifications. Ces dernières concernent la présentation des documents, par les ressortissants étrangers dont les algériens. Et ce dans le cadre du Programme des étudiants étrangers (PÉÉ) et du Programme de l’expérience québécoise (PEQ). Ainsi, à partir du 26 janvier 2021, la transmission de toutes les pièces justificatives devra se faire par voie électronique. Le ministère de l’immigration au Québec a précisé, à cet égard, qu’il n’acceptera plus les dossiers en format papier, à compter de la même date.

Lire également :

Marché parallèle des devises : recul du Dollar canadien et de la Livre Sterling