Immigration – Les algériens se classent parmi les premiers bénéficiaires étrangers de la nationalité française. C’est ce qu’a en effet indiqué le média français l’Express, qui a dévoilé les chiffres de naturalisations en France pour les deux années précédentes.

En effet, la France abrite la plus grande communauté d’algériens installés à l’étranger. Parmi ceux-ci, beaucoup sont candidats à la naturalisation dans ce pays. Le média français l’Express a indiqué, lundi 21 décembre, que les algériens ont été parmi les premiers étrangers à bénéficier de la nationalité française en 2018 et en 2019.

Selon la même source, 112 626 étrangers ont bénéficié de la nationalité française en 2019. Sur ce chiffre, environ 75% sont originaires d’Algérie, du Maroc et de la Tunisie. Les chiffres pour 2019 sont en hausse de 2,4% par rapport à l’année 2018, indique le même média sus-cité.

Les algériens dans le trio de tête des bénéficiaires de la nationalité française

Concernant l’année 2018, les maghrébins ont également été en tête des étrangers naturalisés en France, a indiqué l’Express qui donne des chiffres plus détaillés pour cette année. Ainsi, ce sont 14.867 algériens qui ont obtenu la nationalité en France en 2018. Les algériens arrivent en deuxième position, derrière leurs voisins marocains qui ont bénéficié de 15.390 naturalisations. Les tunisiens occupent, quant à eux, la troisième place des étrangers ayant bénéficié du plus grand nombre de certificats de naturalisation pour l’année 2018 en France, avec 6.687 personnes naturalisées.

Pour le reste de l’Afrique, les ressortissants des Comores ont également bénéficié d’un nombre conséquent de naturalisations en France, avec 3.903 personnes naturalisées en 2018. Des ressortissants d’autres pays africains, à l’image du Mali, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, du Congo et du Cameroun font également partie de la liste des étrangers qui ont bénéficié du plus grand nombre de naturalisations en France pour la même année.

Naturalisation en France : une procédure accélérée destinée à plusieurs catégories

Par ailleurs, rappelons que la France a récemment lancé une procédure de naturalisation accélérée. Cette mesure concerne les étrangers, dont les algériens, qui ont exercé des métiers particulièrement exposés pendant le premier confinement dû à la propagation de la Covid-19 en France. Ainsi, près de 700 personnes ont déjà obtenu la nationalité française  dans le cadre de cette procédure, ont annoncé les autorités françaises cette semaine.

Lire également : Immigration et naturalisation en France : Gérald Darmanin s’exprime