Immigration – La question de l’ouverture des frontières en Algérie reste plus que jamais d’actualité. Si les vols domestiques et les opérations de rapatriement ont repris, les autorités n’ont en revanche donné aucune date concernant la réouverture de l’espace aérien, terrestre et maritime.

Advertisement

En effet, les vols domestiques ont repris ce dimanche 6 décembre, après plus de huit mois d’arrêt à cause de la crise sanitaire due à la Covid-19. Cette reprise pose à nouveau la question de l’ouverture des frontières de l’Algérie, qui restent officiellement toujours fermées. Ces derniers jours, plusieurs sources, officielles ou non, ont évoqué le sujet.

Tout d’abord, plusieurs médias de la presse nationale ont rapporté, il y a quelques jours, une information selon laquelle l’Algérie rouvrirait ses frontières à partir du 27 décembre prochain. Cette information a soulevé une vaste polémique, mais surtout les espoirs de milliers d’algériens qui attendent de pouvoir rentrer au pays depuis plusieurs mois.

Quelques jours après cette annonce, le ministre des transports, Lazhar Hani a également évoqué la réouverture des frontières. Questionné à ce sujet par la chaîne Echorouk News, M.Hani a ainsi indiqué que les autorités n’avaient pris aucune décision pour le moment. « La décision appartient au président de la République (…) personne d’autre ne peut décider », avait-il déclaré.

Pas d’ouverture des frontières avant la disponibilité du vaccin ?

De son côté, le Pr Kamel Senhadji a également donné son avis sur la question de la réouverture des frontières. Selon le président de l’agence nationale de sécurité sanitaire, cette décision ne devrait pas intervenir avant la disponibilité d’un vaccin contre le Coronavirus en Algérie. Sur cette dernière question, le même spécialiste avait indiqué vendredi 4 décembre que le vaccin en question pourrait être disponible dès le mois de janvier 2021. Kamel Senhadji est toutefois revenu sur ses déclarations hier samedi, et indiqué que le vaccin pourrait ne pas être disponible avant la fin du printemps de l’année prochaine.

Vols internationaux : pas de reprise « jusqu’à nouvel ordre »

La dernière source officielle en date à s’être prononcée sur la réouverture des frontières de l’Algérie est le ministère des transports. Dans un communiqué rendu public hier samedi, la même institution a ainsi indiqué que les vols internationaux restaient suspendus « jusqu’à nouvel ordre ». « Les vols commerciaux (…) demeurent suspendus jusqu’à nouvel ordre », lit-on dans le communiqué en question, qui ajoute que « les hautes autorités n’ont pris aucune décision » quant à la date de reprise de ces vols.

Pour le moment, la réouverture des frontières de l’Algérie n’est donc pas à l’ordre du jour. Toutefois, la plupart des spécialistes s’attendent à un retour progressif à la normale au premier trimestre 2021.

Lire également : Reprise des vols internationaux : les précisions de la direction d’Air Algérie

Advertisement