Voyages et immigration – La présidence de la République s’est exprimée, ce samedi, au sujet de l’ouverture des frontières et de la reprise des vols vers l’Algérie.

La question de la réouverture des frontières est revenue en force au cœur de l’actualité ces deux derniers jours. Le ministre de la santé, Abderrahmane Benbouzid a en effet déclaré, avant-hier jeudi que le comité scientifique de suivi de la pandémie de Coronavirus a fait plusieurs propositions dans ce sens. Ainsi, cette instance a notamment recommandé l’adoption d’un test PCR de moins de 36 heures pour toutes les personnes qui voyageraient à destination de l’Algérie. Les voyageurs subiraient également un test antigénique à leur arrivée dans le pays, et devraient observer une période de confinement de 10 jours s’ils ce deuxième test se révèle positif.

Le comité scientifique a par ailleurs proposé des mesures plus strictes pour les personnes en provenance de pays où le risque sanitaire est particulièrement élevé. « L’ouverture des frontières n’est pas du ressort du ministère de la Santé », a toutefois rappelé M. Benbouzid, qui a souligné que cette décision restait une prérogative du chef de l’État Abdelmadjid Tebboune. La diaspora algérienne a, quant à elle accueilli favorablement les déclarations du ministre de la santé. « Nous espérons qu’une décision officielle interviendra à ce sujet pour rassurer les membres de la communauté algérienne et leur permettre de rentrer dans leur pays », a notamment déclaré un collectif de plusieurs associations de la communauté algérienne à l’étranger dans un communiqué rendu public avant-hier jeudi.

Ouverture des frontières en Algérie : la présidence s’exprime

De son côté, la présidence de la République s’est exprimée ce samedi au sujet de l’ouverture des frontières en Algérie. Dans un communiqué rendu public sur sa page Facebook officielle, la même institution a indiqué que le chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune allait examiner demain dimanche la possibilité de rouvrir l’espace aérien, terrestre et maritime du pays. « Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune présidera, demain dimanche 16 mai la réunion périodique du Conseil des ministres », lit-on dans le communiqué de la présidence de la République qui ajoute que ladite réunion sera consacrée à l’étude de plusieurs sujets, dont « la possibilité de réouverture des frontières aériennes et terrestres ».

La présidence de la République vient ainsi de mettre fin à la confusion qui régnait à ce sujet, notamment avec les déclarations du Pr Riyad Mahyaoui qui étaient venues contredire celles du ministre de la santé. Le membre du comité scientifique de suivi de la pandémie de Coronavirus a en effet déclaré, ce matin, que la réouverture des frontières algériennes « n’est pas à l’ordre du jour ». « Au comité scientifique, nous avons parlé de personnes qui viendraient dans le cadre de missions professionnelles et dont la présence est nécessaire pour le bon fonctionnement de notre économie », a-t-il dit dans un entretien accordé au média spécialisé Visa Algérie. « Pour le moment, les frontières sont fermées, je ne peux pas apporter plus d’éléments sur cet aspect. Mais ce n’est pas à l’ordre du jour. », a-t-il ajouté.

Lire également : Frontières et reprise des vols : un autre spécialiste explique