Voyages et immigration – La compagnie aérienne tunisienne, Tunisair a apporté des précisions concernant son programme de vols avec l’Algérie dans le cadre de la réouverture partielle des frontières de ce pays.

Le gouvernement algérien a autorisé, depuis le 1er de ce mois de juin, la reprise partielle des vols internationaux de et vers le territoire national. Dans ce sens, les autorités ont mis en place un protocole sanitaire strict pour toutes les personnes voyageant depuis l’étranger. Ainsi, les voyageurs doivent se mettre en isolement pendant cinq jours dès leur arrivée en Algérie, et ce dans un hôtel aménagé à cet effet. Les personnes concernées doivent également effectuer un test de dépistage PCR à l’issue de cette période, qui déterminera si elles pourront quitter leur lieu d’isolement. Les frais relatifs à ces mesures ont été fixés à 33.000 dinars dont les voyageurs doivent s’acquitter préalablement à leur embarquement. Néanmoins, le gouvernement a décidé d’exempter les étudiants, ainsi que les personnes âgées à faible revenu du paiement de ces charges.

Concernant le programme de vols, il concerne jusqu’ici les aéroports de Paris, Marseille, Barcelone, Tunis, Istanbul et Francfort. Air Algérie, qui opère l’essentiel de ces liaisons, dessert les aéroports d’Alger, Oran et Constantine au départ des villes précédemment mentionnées. Par ailleurs, la même compagnie devrait lancer dans les prochains jours une ligne à destination et au départ de Rome. La compagnie italienne Alitalia assurera également des vols entre les deux pays, a annoncé l’ambassade d’Italie en Algérie à la fin de la semaine dernière.

Programme de vols avec l’Algérie : Tunisair précise

De son côté, la compagnie tunisienne Tunisair a également apporté des précisions concernant son programme de vols entre la Tunisie et l’Algérie. Cette compagnie fait partie, rappelons-le, des trois transporteurs aériens étrangers qui ont annoncé qu’elles allaient desservir les aéroports nationaux, les deux autres compagnies étant Turkish Airlines et Alitalia.

Dans un communiqué rendu public hier dimanche, Tunisair a en effet dévoilé les détails de son programme de dessertes dans le sens TunisieAlgérieTunisie. Ladite compagnie assurera ainsi un vol hebdomadaire tous les lundis dans le sens Alger-Tunis-Alger. Elle a d’ailleurs opéré son premier vol aujourd’hui 7 juin, avec une légère modification sur le vol aller qui a atterri à l’aéroport de Constantine au lieu de celui d’Alger vers lequel il était initialement programmé. La compagnie tunisienne a précisé que cette modification était due à la mesure de confinement mise en place par les autorités algériennes pour les passagers en provenance de l’étranger. Elle n’a cependant pas indiqué si ses prochains vols allaient être modifiés de la même manière.

En outre, rappelons que la même compagnie a indiqué, il y a quelques jours, que les frais de confinement de 33.000 dinars allaient être inclus dans les prix de ses billets pour la ligne TunisieAlgérie. « Dans le cadre de la reprise des vols sur l’Algérie nous vous informons qu’une surcharge de 33 000 DZD a été ajoutée à tous les tarifs incluant un tronçon TUNALG. Cette surcharge est imposée par les autorités algériennes et représente les frais d’hébergement dans un hôtel et les frais du test PCR durant la période de confinement obligatoire. Les compagnies aériennes sont tenues de collecter ladite surcharge au profit des autorités algériennes », avait-elle précisé dans une correspondance citée par le média spécialisé Visa Algérie.

Lire également : Reprise des vols en Algérie : comment payer les frais de dépistage et de confinement ?