Algérie/France– Les algériens figurent en tête de la liste des étrangers qui reçoivent des soins en France. C’est en effet ce qu’a indiqué l’ONG Médecins du monde (MDM), dans un rapport rendu public au mois d’octobre dernier.

Selon la même source, les patients algériens occupent ainsi la première place parmi les étrangers admis pour soins en France. 14,2% des étrangers admis dans les hôpitaux de l’Hexagone sont algériens, indique ledit rapport. Les algériens sont suivis par les ivoiriens, qui représentent 12% des étrangers qui reçoivent des soins en France, ajoute la même source.

Par ailleurs, Médecins du monde a indiqué que l’Afrique subsaharienne reste le groupe continental le plus représentés. Les personnes originaires de cette région représentent en effet 47,7% des étrangers soignés dans l’Hexagone, suivis par les ressortissants des pays du Maghreb avec 24,7%.

Les sans-papiers algériens en tête de liste pour les soins en France

Toujours selon le rapport de Médecins du monde, les algériens occupent également la première place parmi les étrangers en situation irrégulière qui reçoivent des soins en Hexagone. En effet, les sans-papiers algériens représentent 18,4% des étrangers de cette catégorie admis dans les hôpitaux français. Les algériens demandeurs d’asile représentent également 2,5% et occupent la 10e place dans leur catégorie. Enfin, la même source relève une nette augmentation du nombre de mineurs. Entre 2009 et 2019, le nombre de ces derniers a en effet connu une hausse de 11,7%, a indiqué la même source.

Par ailleurs, il est à noter que le nombre de ressortissants venant d’Algérie admis pour des soins en France a connu une hausse depuis 2018. Ainsi, selon le rapport de Médecins du monde pour cette année-là, les algériens représentaient 13% des étrangers soignés en France. Les ivoiriens occupaient quant à eux la première place avec 14%. Les sans-papiers algériens représentaient également 18% des étrangers en situation irrégulière soignés en France en 2018. Enfin, le pourcentage de mineurs algériens soignés en France était de 9,8% en 2018, contre 11,8% en 2019.

Lire également :

Abdelmadjid Tebboune : la Présidence donne des nouvelles son état de santé