Voyages et immigration – Les traversées maritimes entre la France et l’Algérie ont repris depuis le 1er novembre dernier. La compagnie nationale Algérie Ferries et son homologue française Corsica Linea sont chargées d’assurer les voyages entre les deux pays.

Advertisement

Le gouvernement algérien avait annoncé il y a quelques jours la reprise des traversées maritimes à destination du territoire national. Cette décision, annoncée par le ministère des transports est entrée en vigueur le 21 octobre dernier avec la reprise des traversées entre l’Algérie et l’Espagne.

Concernant la France, qui est le deuxième pays concerné par cette mesure, il bénéficie de deux traversées par semaine. Algérie Ferries assure ainsi un voyage entre les ports de Marseille et d’Alger à Bord du Badji Mokhtar III. Son homologue française Corsica Linea va également effectuer une traversée hebdomadaire au départ de la cité phocéenne, et ce dans le cadre de l’application du principe de réciprocité.

Traversées maritimes France-Algérie : quelle compagnie choisir ?

Concernant les traversées maritimes dans le sens FranceAlgérie, les compagnies Algérie Ferries et Corsica Linea sont quasiment à égalité en ce qui concerne la qualité de leur service. Le Badji Mokhtar III, dernière acquisition de la compagnie nationale, peut ainsi transporter jusqu’à 1500 passagers sur les 1800 pour lesquels il est initialement prévu. Fleuron de la flotte algérienne, le Badji Mokhtar III offre plusieurs éléments pour le confort des passagers, dont notamment plusieurs bars, restaurants et aires de jeu pour enfant.

Corsica Linea, qui va reprendre ses traversées à partir du 9 novembre prochain, va quant à elle aligner le Danielle Casanova, navire habituellement utilisé pour les traversées transméditerranéennes pour desservir l’Algérie et la Tunisie Notamment.

D’une capacité maximale de 2400 passagers, le navire de la compagnie française a été entièrement rénové en 2016. Comme le Badji Mokhtar III, il offre également tous les éléments nécessaires à une traversée confortable.

Sur le volet des tarifs, Corsica Linea marque un point en proposant des billets légèrement moins chers que ceux d’Algérie Ferries. Il faut ainsi débourser 228 euros pour un aller-simple avec la compagnie française, contre 260 euros chez Algérie Ferries.

Les conditions d’entrée en Algérie pour les passagers des deux navires restent par ailleurs les mêmes que celles qui sont appliquées pour les personnes qui voyagent par les airs. Les personnes concernées doivent ainsi présenter le résultat d’un test PCR négatif datant de moins de 36 heures avant l’embarquement, et se soumettre à un test antigénique à leurs frais lors de l’arrivée en Algérie.

Lire également : Vols avec l’Algérie en décembre : Transavia s’exprime

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici