Voyages et immigration – La compagnie maritime nationale, Algérie Ferries devrait renforcer son programme de traversées Maritimes pour l’été prochain. C’est en effet ce que suggèrent les dernières déclarations du PDG de ladite compagnie.

Advertisement

Algérie Ferries a repris ses traversées maritimes depuis la fin du mois d’octobre dernier à destination de deux pays, à savoir la France et l’Espagne. La compagnie maritime nationale assure ainsi une traversée par semaine sur la ligne Alger-Marseille-Alger et une autre sur la ligne Oran-Alicante-Oran. En plus d’Algérie Ferries, Corsica Linea et Balearea desservent également le territoire national en vertu de l’application du principe de réciprocité.

Un renforcement du nombre de liaisons au départ et à destination de l’Algérie devient toutefois urgent, surtout avec l’augmentation des prix des billets et le risque d’une crise de disponibilité pendant la saison estivale. La situation sanitaire dans le pays plaide d’ailleurs en faveur de cette décision, de même que les récentes mesures de plusieurs pays européens, qui ont allégé les condition d’accès à leur territoire pour les voyageurs externes à l’Union Européenne.

Algérie Ferries : du nouveau concernant les traversées maritimes en été

Dans ce sens, Algérie Ferries devrait renforcer son programme de traversées maritimes lors de l’été prochain. C’est en effet ce qui ressort des dernières déclarations du PDG de cette compagnie nationale, Issad Kamel. S’exprimant sur les ondes de la chaîne 2 de la Radio nationale ce mercredi 2 mars, ce dernier a en effet évoqué le sujet en parlant de la remise en service de deux nouveaux navires d’Algérie Ferries.

« Les navires Tassili II, d’une capacité de 1300 voyageurs et 300 voitures, et Tarik Ibn Ziyad, d’une capacité de 1300 voyeurs et 450 voitures, sont en maintenance afin de les préparer pour être remis en service l’été prochain », a indiqué la même source.

Une déclaration qui porte donc à croire que le gouvernement prépare le terrain à une augmentation du nombre de voyages, voire à une réouverture complète des frontières. La situation sanitaire qui prévaut actuellement est d’ailleurs favorable à cette décision, comme l’a affirmé le Dr Mohamed Bekkat Berkani qui a assuré qu’il n’y a « aucun empêchement sanitaire », à ce sujet.

Toujours dans le même sillage, rappelons aussi que le ministre des transports, Aïssa Bekkaï a annoncé une baisse des prix des billets vers l’Algérie avec une réouverture plus large des frontières. Le premier responsable du secteur, qui n’a pas donné de détails à ce sujet, a toutefois précisé que « le comité scientifique a aussi son mot à dire » sur la question.

Lire également : Ramadan 2022 : Voici la date en France

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici