Voyages et immigration – La compagnie maritime française, Corsica Linea s’est exprimée sur la reprise des traversées vers l’Algérie, que le ministère des transports a autorisée il y a quelques jours.

Advertisement

Les frontières maritimes de l’Algérie vont officiellement rouvrir à partir de jeudi 21 octobre. La décision avait été annoncée, mardi dernier dans un communiqué du ministère des transports.

« Conformément à la décision du Président de la République et dans le cadre des efforts du Gouvernement visant à faciliter la circulation des citoyens vers diverses destinations internationales, le ministère des Transports annonce la reprise de l’activité de la compagnie nationale de transport maritime des voyageurs. », avait écrit le département de Aïssa Bekkaï.

Ainsi, la première traversée aura lieu jeudi 21 octobre entre Alicante et Oran. Ce sera le navire El Djazaïr II qui sera chargé de l’assurer, avec une capacité totale de 1200 passagers. Les algériens de France devront, quant à eux, encore patienter un peu. La première traversée entre Marseille et Alger aura en effet lieu le 1er novembre prochain à bord du Badji Mokhtar III, dernière acquisition d’Algérie Ferries qui pourra transporter un maximum de 1500 passagers sur les 1800 places dont il dispose. La capacité des deux navires a été réduite de 20% pour des considérations sanitaires.

Corsica Linea s’exprime sur la reprise des traversées vers l’Algérie

Avec la reprise des traversées maritimes, se pose également la question de l’application du principe de réciprocité. En vertu de celui-ci, les compagnies maritimes de France et d’Espagne ont en effet le droit de bénéficier du même nombre de voyages qu’Algérie Ferries. En Espagne, c’est la compagnie Balearia qui assurait les traversées maritimes avec l’Algérie avant la crise sanitaire, tandis que pour la France, cette tâche était confiée à Corsica Linea.

La même Corsica Linea s’est d’ailleurs exprimée ce lundi au sujet de la reprise des traversées maritimes vers l’Algérie. « Nous n’avons pas de commentaire particulier à faire pour le moment sur les récentes annonces du gouvernement algérien. Nous vous invitons à consulter régulièrement nos réseaux sociaux pour connaître nos dernières actualités sur le sujet, lorsqu’elles se feront jour », a indiqué la compagnie française dans une déclaration au média spécialisé Visa Algérie. Ainsi, cette dernière n’a pour le moment pas obtenu l’autorisation des autorités algériennes pour assurer des traversées entre les deux pays.

Lire également : Algériens de l’étranger : le gouvernement annonce une nouvelle mesure

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici