Voyages et immigration – L’augmentation du nombre de vols dans le sens FranceAlgérie, depuis le 28 août dernier est également accompagnée de l’ajout d’aéroports français au programme.

Advertisement

Le gouvernement algérien a en effet donné son feu vert pour l’augmentation du nombre de dessertes aériennes depuis le 28 août dernier. La France, où réside une importante communauté algérienne bénéficie ainsi de l’essentiel des nouvelles dessertes. La compagnie aérienne nationale, Air Algérie assure désormais 24 liaisons hebdomadaires, contre mois d’une dizaine auparavant. Ces liaisons ont lieu à un rythme quotidien entre Paris et les aéroports d’Alger, d’Oran et de Constantine, qui sont pour le moment les seuls ouverts au trafic international en Algérie.

En vertu du principe de réciprocité, les autorités algériennes ont également accorde le même nombre de vols au trois compagnie françaises que sont ASL Airlines, Air France et Transavia. Celles-ci effectuent chacune des vols quotidiens en aller-retour entre les deux pays.

Vols vers l’Algérie : voici les aéroports français concernés

D’ailleurs, la récente décision du gouvernement algérien a également entraîné l’augmentation du nombre d’aéroports français qui desservent l’Algérie. Auparavant, les vols avaient lieu seulement au départ des aéroports de Paris Orly, Roissy Charles de Gaulle et Marseille. Désormais, d’autres aéroports sont ouverts dont notamment celui de Montpellier (Sud de la France) d’où Transavia a programmé plusieurs départs au cours de ce mois de septembre.

Dans les détails, Air Algérie effectue l’essentiel de ses 24 liaisons hebdomadaires depuis l’aéroport de Paris Orly, depuis lequel Transavia a également programmé des vols à destination d’Alger, Oran et Constantine, à raison d’une vingtaine de liaisons jusqu’à la fin de ce mois de septembre.

Concernant l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle, également situé dans la capitale française, il est réservé aux vols d’Air France et d’ASL Airlines. Cette dernière assurera ainsi 5 vols par semaine vers Alger pendant tout le mois en cours, tandis qu’Air France assurera six vols par semaine dans le sens Paris CDG-Alger et un seul dans le sens Paris CDG-Oran.

Outre ces deux aéroports parisiens, celui de Marseille est également concerné par les vols vers l’Algérie. Air Algérie assure ainsi un seul vol par semaine tous les samedis, tandis qu’Air France et Vueling Airlines opéreront chacune trois liaisons au cours de ce mois au départ de la cité phocéenne. L’aéroport de Lyon Saint-Exupéry accueille quant à lui les vols d’ASL Airlines et de Transavia en aller-retour vers Alger. La filiale low-cost du groupe Air France-KLM assurera ainsi ses vols chaque mardi au cours de ce mois, tandis qu’ASL Airlines a prévu un vol par semaine tous les jeudis.

Enfin, les aéroports de Lille et de Montpellier sont également ouverts au trafic aérien vers l’Algérie. Transavia a ainsi programmé des vols dans le sens Montpellier-Alger pour les 8, 15, 22 et 29 septembre, tandis qu’ASL Airlines assurera un vol par semaine en aller-retour dans le sens Lille-Alger tous les jeudis, a-t-elle annoncé dans un communiqué rendu public hier 2 septembre sur son site web officiel.

Lire également : Remboursement, vente des billets, disponibilité des vols : Air Algérie précise

Advertisement