Voyages et immigration – Les voyageurs qui achèteront les billets d’Air Algérie en prévision de la reprise des vols le 1er juin prochain devront également payer les frais supplémentaires relatifs au test de dépistage ainsi qu’au confinement.

Advertisement

Le gouvernement d’Abdelaziz Djerad en effet dévoilé, lundi 24 Mai, les modalités d’application de la décision de réouverture partielle des frontières qui entrera en vigueur le 1er juin prochain. Dans ce sens, la même source a précisé qu’il y aurait dans un premier temps six vols hebdomadaires à destination des aéroports d’Alger, Constantine et Oran. Ces vols seront au départ de Paris, Marseille, Barcelone, Tunis et Istanbul. Les compagnies aériennes de ces pays pourraient également assurer des vols avec l’Algérie, mais pour le moment, seule Turkish Airlines a confirmé son intention d’effectuer des liaisons dans le sens Istanbul-Alger-Istanbul.

Pour ce qui est des conditions de voyage, le premier ministère a indiqué que toutes les personnes qui se rendront en Algérie devront obligatoirement observer une période d’isolement de cinq jours dans un lieu choisi par les autorités. Les voyageurs subiront un test de dépistage à l’issue de cette période, qui déterminera s’ils pourront quitter le lieu d’isolement ou y demeurer pour une période de cinq jours supplémentaires. Les frais supplémentaires liés à ces mesures seront à la charge des voyageurs, a encore précisé la même source.

Vols d’Air Algérie et frais supplémentaires : ce que l’on sait

Pour le moment, on ne sait que très peu de choses concernant la vente des billets pour les vols d’Air Algérie et le payement des frais supplémentaires. La compagnie nationale n’a en effet toujours pas commencé officiellement la vente de ses billets. Selon des sources concordantes, la compagnie nationale sera également chargée de percevoir les frais supplémentaires liés à la période d’isolement et au dépistage des voyageurs. L’ex-député de l’immigration, Noureddine Belmeddah a indiqué de son côté que la vente des billets allait débuter demain samedi dans les quatre pays concernés par la reprise des vols à partir du 1er juin prochain.

« Les points de vente concernées pour le moment sont : RGFN : CTO Paris Opéra, RGFS : CTO Marseille Saint-Charles, RG Madrid : CTO Madrid GRAN VIA, DL Barcelone : CTO Barcelone Carrer de Valencia, DL Alicante : ATO Alicante,RG Tunis : CTO Avenue de Paris [et] DL Istanbul : CTO Istanbul. », a notamment écrit l’ex-élu sur sa page Facebook officielle. Pour les citoyens résidant hors des pays sus-cités, ils peuvent contacter lesdits points de vente par téléphone ou par email pour réserver leur voyage, a-t-il également précisé.

Par ailleurs, Air Algérie n’a également pas dévoilé les prix de ses billets, ni le montant des frais supplémentaires à payer par les voyageurs. Plusieurs sources ont toutefois fait état d’un montant de 50.000 Dinars, soit quelques 250 Euros au taux de change informel pour couvrir la période d’isolement et le test de dépistage qui sera effectué à l’issue de celle-ci. Ce montant devrait s’ajouter au prix du billet d’avion, qui devrait pour sa part atteindre une moyenne de 400 à 500 Euros par personne.

Lire également : Vols d’Air Algérie : comment payer les frais de dépistage et de confinement ?

Advertisement