Voyages et immigration – La compagnie aérienne low-cost, TUI Fly a dévoilé son programme de vols vers l’Algérie au départ de la France cet été. Cette compagnie vient ainsi s’ajouter à Air France, ASL Airlines ou encore Transavia, qui ont toutes annoncé des liaison avec les aéroports algériens pour la saison estivale de cette année.

Plusieurs compagnies étrangères ont en effet programmé des vols à destination des aéroports algériens cet été, et ce en dépit du maintien de la fermeture des frontières du pays. Dans ce sens, ASL Airlines a notamment prévu des liaisons entre l’aéroport de Paris Charles de Gaulle et ceux d’Alger, Annaba et Béjaïa entre le 1er juin et le 30 septembre prochains. Ladite compagnie française effectuera ainsi jusqu’à trois vols par semaine vers chacune de ces destinations.

À l’instar d’ASL Airlines, d’autres compagnies telles que Air France ou Transavia ont également programmé plusieurs vols à destination des aéroports algériens. De même, la compagnie nationale, Air Algérie a également prévu des liaisons vers l’Algérie depuis plusieurs aéroports français. Il s’agit notamment des aéroports de Nice, Bordeaux et Paris, au départ desquels la compagnie nationale compte desservir Alger, Oran, Annaba, Béjaïa et Constantine.

Vols vers l’Algérie : la compagnie TUI Fly dévoile son programme

Pour sa part, la compagnie low-cost TUI Fly a également dévoilé son programme de vols à destination de l’Algérie cet été. Ladite compagnie compte ainsi desservir les aéroports de Béjaïa et de Tlemcen au départ de Lille. Selon le programme dévoilé par l’aéroport de cette ville française, TUI Fly assurera ainsi un vol hebdomadaire dans le sens Lille Béjaïa entre le 31 Mai et le 26 octobre de cette année. La même compagnie compte également desservir l’aéroport Messali Hadj de Tlemcen à la même fréquence durant cette période. TUI Fly s’ajoute ainsi aux trois autres compagnies low-cost qui ont jusqu’ici prévu de desservir l’Algérie, et qui sont Transavia, ASL Airlines ainsi que Volotea.

Toutefois, ce programme de vols demeure pour le moment tributaire de la décision des autorités algériennes de rouvrir les frontières du pays. La levée de cette mesure, qui est en vigueur depuis mars 2020, semble actuellement « loin » selon les termes du directeur général adjoint de Transavia France, Nicolas Henin. Le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune a d’ailleurs récemment ordonné le maintien des mesures de lutte actuellement en vigueur contre la pandémie de Covid-19, dont « la fermeture totale des frontières aériennes, terrestres et maritimes » du pays.

La situation sanitaire actuelle en Algérie ne devrait également pas permettre la réouverture des frontières pour cet été. En effet, malgré des bilans de contamination relativement bas ces dernières semaines, le pays enregistre la circulation de nombreux variants du Coronavirus. Il s’agit des variants britannique, nigérian et indien. Ce dernier, qui a été le dernier en date à être détecté, est d’ailleurs apparu chez des travailleurs indiens employés sur un chantier à l’Ouest d’Alger, et qui ont récemment voyagé en Inde. « C’est un virus importé. C’est un Indien qui a été séquencé. Il est venu de Doha. C’est un Indien qui travaille à Koléa », avait expliqué le ministre de la santé à ce sujet.

Lire également : Vols à destination de l’Algérie : nouveau communiqué de Transavia