Voyages et immigration – Les compagnies qui assurent des vols entre la France et l’Algérie se dirigent vers l’application d’une baisse générale sur les prix de leurs billets.

Advertisement

La question des prix des billets pour les vols entre la France et l’Algérie est revenue au cœur de l’actualité ces derniers jours. En effet, les algériens de France ont unanimement dénoncé les tarifs appliqués par les compagnies aériennes malgré une forte augmentation de la demande depuis le 28 août dernier. Pour le député Abdelouahab Yagoubi, représentant de la communauté algérienne dans la zone France Nord, les compagnies aériennes françaises pratiquent « une exploitation pernicieuse et une extorsion manifeste de la communauté nationale a l’étranger ». « Les prix pratiqués par les compagnies françaises dites low-cost dépassent les prix des prestigieuses compagnies aériennes internationales.», a-t-il regretté.

De son côté, le député Tawfik Khedim, également représentant la communauté nationale dans la Zone 2 en France a appelé le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune à intervenir afin de contrôler les prix pratiqués par les compagnies françaises sur les vols vers l’Algérie. « On vous demande d’ouvrir une enquête à ce sujet, vu le fait que les algériens paient des prix exorbitants pour rentrer chez eux.», a-t-il écrit dans une correspondance adressée il y a quelques jours au président algérien.

Prix des billets entre la France et l’Algérie : vers une baisse générale ?

Toutefois, différentes compagnies commencent à appliquer des baisses sur les prix de leurs billets pour les vols entre la France et l’Algérie. C’est notamment le cas d’ASL Airlines, qui a lancé l’offensive hier lundi avec des promotions sur les prix de ses billets. La compagnie low-cost française a ainsi mis en vente ses vols à partir de 23.500 dinars, soit l’équivalent de 111 euros. Il s’agit là des prix les plus bas depuis la réouverture partielle des frontières en juin dernier.

De son côté, la compagnie française Transavia, qui appartient au groupe Air France-KLM a également annoncé des baisse sur ses prix. Celle-ci affiche en effet les billets dans le sens Alger-Montpellier à 129 euros par personne pour un aller-simple. Alors que les prix pour les vols Oran-Paris et Alger-Paris sont à 189 euros par personne selon la même formule.

Face à cette offensive des deux compagnies sus-mentionnées, Air Algérie et Air France devraient également baisser leurs tarifs. Ceci leur permettra de faire face à la concurrence d’ASL Airlines et de Transavia qui, notons-le, proposent désormais des prix qui étaient inimaginables il y a encore quelques jours. Cette période de l’année est notamment marquée par une forte demande de la part des étudiants, qui explique la démarche entreprise pas les deux compagnies low-cost. Pour rappel, ASL Airlines a d’ailleurs lancé une promotion de -15% sur les prix de ses billets à l’adresse des étudiants, celle-ci étant en vigueur jusqu’au 30 septembre prochain inclus.

Lire également : Ouverture des frontières algéro-tunisiennes : ce que propose Benzaïm

Advertisement