Voyages et immigration – La compagnie aérienne espagnole Volotea a programmé des vols à des prix très bas vers l’Algérie. Selon ce qu’indique le média arabophone Djalia Dz qui cite des sources proches du dossier, ces vols seraient déjà validés par les autorités algériennes.

Advertisement

Le gouvernement algérien a partiellement rouvert les frontières du pays depuis le 1er juin dernier, et donné son feu vert pour l’augmentation du nombre de vols depuis le 28 août. Désormais, il y a un total de 64 vols hebdomadaires dont 48 au départ et à destination de la France. Air Algérie assure 50% du total des vols tandis que les compagnies des pays concernés se partagent l’autre moitié.

Toutefois, la décision d’augmenter les vols n’a pas eu l’effet escompté auprès de la communauté nationale à l’étranger. Actuellement, les liaisons ne concernent qu’un nombre limité de pays, et des destinations comme le Canada ou les pays du Moyen Orient, où réside pourtant un nombre non négligeable d’algériens, restent toujours exclues. En outre, les prix des billets n’ont également pas baissé malgré l’augmentation de l’offre. Actuellement, les tarifs sont à une moyenne de 500 euros par personne pour un aller-simple au départ de la France, qui bénéficie du plus grand nombre de liaisons aériennes avec l’Algérie.

Vols France-Algérie : Volotea casse les prix en décembre

De son côté, la compagnie low-cost espagnole Volotea a programmé des vols à des prix très bas vers l’Algérie pour le mois de décembre prochain. Selon le média arabophone Djalia Dz, qui cite des sources proches de ce dossier, ces liaisons seraient déjà autorisées par le gouvernement algérien. Comme rapporté par Dnalgerie hier vendredi, la compagnie précédemment mentionnée compte assurer des liaisons au départ de Bordeaux, Lyon et Marseille. Les aéroports algériens concernés sont ceux d’Alger, Béjaïa, Sétif, Tlemcen, Annaba, Constantine et Oran.

Concernant les prix des billets, ils diffèrent selon les aéroports de départ et de destination. Ainsi, les vols  Sétif-Marseille des 16, 20 et 23 décembre prochains sont affichés à 39 euros par personne, tandis que le même trajet coûtera 82 euros pour les 27 et 30 du dernier mois de cette année. Les prix sont un peu plus élevés dans le sens inverse, puisqu’ils coûteront entre 70 et 100 euros par personne pour le trajet entre la cité phocéenne et la capitale des hauts-plateaux.

Dans le sens Alger-Bordeaux, Volotea propose des billets entre 51 et 103 euros, tandis que les prix atteignent les 131 euros pour le même trajet en sens inverse. La tendance est la même pour les vols dans le sens Sétif-Lyon, qui sont affichés entre 62 et 110 euros par personne, tandis que les prix varient de 113 à 130 pour le trajet inverse, et ce suivant les dates des vols.

Lire également : Voyages : l’Algérie met en place un nouveau dispositif de contrôle

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici