Voyages et immigration – Un pays concerné par l’ouverture partielle des frontières algériennes a durci les conditions d’entrée sur son territoire pour les algériens. Il s’agit de la Tunisie, selon ce qu’a indiqué Tunisair, la compagnie aérienne nationale de ce pays.

Advertisement

La situation sanitaire dans le monde suscite de nouveau l’inquiétude suite à l’apparition du variant Omicron de la Covid-19. Celui-ci, qui est apparu pour la première fois en Afrique du Sud touche déjà plusieurs pays en Europe et fait craindre une nouvelle vague de la maladie encore plus meurtrière que les précédentes. Plus contagieux que les variants connus jusqu’ici, Omicron est également supposé être résistant aux vaccins anti Covid-19.

Dans ce contexte, plusieurs pays ont commencé à prendre des mesures pour limiter la propagation de cette nouvelle souche de la maladie. Le Maroc a ainsi suspendu tous ses vols avec la France depuis le début de cette semaine.

L’Algérie ne compte de son côté pas instaurer de nouvelles mesures pour le moment. Selon le Pr Lyes Rahal qui s’est exprimé à ce sujet hier lundi, le protocole sanitaire actuellement mis en place au niveau des aéroports est suffisant pour détecter les passagers infectés au virus et permettre de limiter la propagation de celui-ci.

Un pays durcit ses conditions d’entrée pour les algériens

Un autre pays a par ailleurs durci les conditions d’entrée sur son territoire pour les étrangers, dont les algériens. Il s’agit de la Tunisie, dont la compagnie aérienne nationale, Tunisair vient de détailler les nouvelles conditions de voyage dans une mise à jour.

Désormais, tous les étrangers qui n’ont pas leur résidence en Tunisie devront présenter un Pass Vaccinal pour entrer dans ce pays. Les voyageurs non-vaccinés ne pourront ainsi pas voyager en Tunisie s’ils ne résident pas dans ce pays. Les étrangers ayant leur résidence en Tunisie peuvent quant à eux voyager même s’ils ne sont pas vaccinés, à condition de respecter une période de confinement de 10 jours à partir de la date de leur arrivée dans ce pays voisin de l’Algérie.

Par ailleurs, tous les voyageurs devront présenter un test PCR réalisé moins de 48 heures avant leur embarquement, et subir un autre test antigénique dès leur arrivée sur le sol tunisien, a indiqué Tunisair. Cette mesure concernera l’ensemble des voyageurs indépendamment de leur statut vaccinal.

Lire également : Frontières en Algérie, nouveau variant : un responsable précise

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici