Voyages et immigration – Les interrogations persistent sur les réseaux sociaux au sujet des conditions de voyage vers l’Algérie, qui ont évolué plusieurs fois depuis la reprise partielle des vols.

Advertisement

L’Algérie a rouvert partiellement ses frontières aériennes depuis le 1er juin dernier, avec la mise sn place d’un protocole sanitaire strict pour les voyageurs en provenance de l’étranger. Ceux-ci étaient notamment soumis à une période de confinement de cinq jours à leurs frais dès leur arrivée sur le territoire national. Cette mesure, largement critiquée par la communauté nationale à l’étranger, a finalement fini par être levée le 26 juillet dernier, ce qui a d’ailleurs permis d’augmenter le nombre de vols un mois plus tard.

Désormais, les voyageurs sont soumis à des mesures plus souples pour entrer en Algérie. Les personnes concernées sont notamment tenues de présenter un test PCR négatif, de remplir une fiche sanitaire et de se soumettre à un test antigénique à leur arrivée sur le territoire national. Les frais de ce dépistage, fixés à 1600 dinars par personne sont à la charge des voyageurs concernés.

Algérie : de nouvelles conditions de voyage mises en place ?

Toutefois, les interrogations et les rumeurs concernant les conditions de voyage en Algérie persistent toujours sur les réseaux sociaux. Il y a quelques jours, une rumeur faisant état de la réinstauration d’une période de confinement de dix jours avait largement circulé, suscitant les inquiétudes des citoyens qui ont programmé des voyages vers le territoire national. Cette fois, la rumeur concerne la durée du test PCR à présenter avant l’embarquement, qui aurait été rallongée à 48 heures au lieu de 36 heures précédemment.

Les nombreux internautes qui ont fait circuler cette rumeur sur les réseaux sociaux citent comme source le site Traveldoc.aero. Celui-ci, qui est utilisé par Air France depuis juillet dernier mentionne effectivement qu’un test négatif de 48 heures est nécessaire pour se rendre en Algérie. Pour autant, aucune source officielle n’a évoqué de changement des conditions d’entrée sur le territoire national ces derniers jours. Il est probable qu’il s’agisse seulement d’une méprise de la part dudit site, car à l’heure actuelle, la durée maximale du test PCR nécessaire pour rentrer en Algérie est toujours de 36 heures. Cet aspect des conditions de voyage vers l’Algérie n’a d’ailleurs pas changé depuis le 1er juin dernier, date de la réouverture partielle des frontières aériennes.

Lire également : Voyages en France : l’Algérie bientôt retirée de la liste rouge ?

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici