Voyages et immigration – De nouvelles mesures ont été proposées concernant les voyages à destination de l’Algérie, notamment au départ de la France.

Advertisement

L’apparition du variant Omicron, qui touche actuellement plusieurs régions du monde, a poussé de nombreux pays à renforcer les contrôles à leurs frontières. L’Algérie a notamment instauré l’obligation de présenter un Pass Vaccinal pour voyager à destination de son territoire.

Cette mesure concerne pour le moment les voyageurs par voie maritime. Entrée en vigueur le 6 décembre dernier, elle devrait être élargie aux personnes voyageant par voie aérienne, mais le gouvernement n’a encore publié aucun calendrier dans ce sens pour le moment.

Il est à rappeler que l’Algérie a pour le moment enregistré quatre cas confirmés du variant Omicron. Il s’agit de voyageurs qui sont tous en provenance de l’étranger. L’agence fédérale américaine du médicament a d’ailleurs averti que les tests antigéniques, exigés actuellement par l’Algérie au niveau de ses aéroports, sont moins efficaces pour détecter le variant Omicron. Ceci fait peser un risque supplémentaire, puisque les porteurs de ce variant ont plus de chance d’avoir un résultat négatif en cas de test.

Voyages France-Algérie : de nouvelles mesures proposées

Dans ce contexte, de nouvelles mesures ont été proposées concernant les voyages à destination de l’Algérie, notamment au départ de la France. Le Dr Mohamed Bekkat Berkani, membre du comité scientifique de suivi de la pandémie a en effet estimé que le gouvernement devrait renforcer le contrôle des voyageurs aux frontières.

« Les autorités ont décidé instaurer le pass vaccinal pour tous les voyageurs, mais il faut conclure des accords de reconnaissance mutuelle comme l’ont fait nos voisins, la Tunisie et le Maroc. », a-t-il proposé dans une déclaration rapportée hier mercredi par le média spécialisé Visa Algérie.

Le même spécialiste a également appelé à l’adoption du QR Code pour la vérification des tests et Pass vaccinaux présentés par les voyageurs, d’autant plus que le phénomène des faux tests continue d’être présent.

« Il y a une troisième assurance, c’est le QR Code pour vérifier les certificats de vaccination présentés par les passagers entrants. Pour ceux qui ne sont pas vaccinés et qui rentrent en Algérie, on peut aussi exiger le QR Code pour s’assurer de l’authenticité des tests PCR pour éviter la rentrée de gens avec de faux pass et de faux tests », a-t-il dit.

Lire également : Air Algérie : comment faire pour obtenir un remboursement ?

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici