Actualité du football algérienL’équipe d’Algérie, entrainée par l’emblématique entraineur Djamel Belmadi se retrouve face à un nouveau dilemme, avant d’entamer sa campagne qualificative à la prochaine coupe du monde de football, qui se déroulera en 2022 au Qatar. 

Advertisement

En effet, les verts qui accueilleront le Djibouti au stade « Mustapha Tchaker » de Blida en date du 2 septembre, pour le compte de la première journée des éliminatoires du Mondial 2022, devront composer sans leur public. C’est la Confédération africaine de football qui a imposé aux sélections nationale d’organiser les matchs à huis clos, afin d’éviter d’éventuelles contaminations au sein des supporters.

Notons que, plusieurs sources avaient récemment fait part de l’octroi d’une dérogation spéciale à la Fédération algérienne de football, au sujet de la présence de pas moins de 5000 fans dans les tribunes, dans le cadre de ce premier match de la phase qualificative à la plus prestigieuse compétition. Cette rumeur avait suscité de l’espoir auprès des supporters de l’équipe phare à Belmadi. Néanmoins, leur joie fut de courte durée, suite à la décision de la CAF.

Pour rappel, le dernier match que l’équipe d’Algérie a disputé dans son stade en présence des supporteurs remonte à la date du 14 novembre 2019. Les champions d’Afrique avaient damé le pion à cette dernière date au rival zambien au stade « Mustapha Tchaker ». Ce jour-là, les protégés de l’entraîneur Djamel Belmadi avaient étrillé leur adversaire sur le score de 5-0.

Équipe d’Algérie : le coach Djamel Belmadi dévoile ses ambitions

Le technicien algérien a récemment affirmé qu’il voulait coute que coute améliorer le classement FIFA de l’équipe nationale. « En même temps, il faut soigner les résultats. C’est toujours important, pour le classement FIFA dans le lequel l’Algérie occupe la 4e position en Afrique derrière le Sénégal (1er), la Tunisie (2e) et le Nigeria (3e). » a-t-il ajouté. Outre cela, il n’a jamais caché son envie d’aller le plus loin possible dans la coupe du monde. « Il faudrait d’abord y aller, puis si on y va ce ne sera pas pour faire de la figuration.», avait affirmé l’entraineur fortement adulé par les algériens.

Lire également :

Angleterre : Riyad Mahrez complètement zappé par l’UEFA

Advertisement