Football– L’entraîneur du Real Madrid, Zinedine Zidane s’est retrouvé au cœur d’une polémique suscitée en France par des déclarations de la ministre Marlène Schiappa. 

Advertisement

En effet, Zidane qui est né en France de parents algériens s’est retrouvé au cœur d’une polémique. Des déclarations de la ministre française de l’immigration, qui n’ont pas été du goût de nombreux internautes français, sont à l’origine de cette polémique. En effet, Marlène Schiappa avait évoqué l’apport positif de l’immigration en France, en citant notamment l’ancien numéro 10 des bleus comme exemple. « De Marie Curie à Zinedine Zidane, on ne peut pas dire que l’immigration porte intrinsèquement du tort à la République française ! », avait-elle déclaré devant l’assemblée nationale française.

Ces propos de Marlène Schiappa ont vite fait de provoquer la polémique. Des internautes sont notamment montés au créneau, s’insurgeant contre le qualificatif d’«immigré» employé par la ministre pour désigner Zinedine Zidane. « Qui peut me dire en quelle année Zidane est arrivé en France ? Ah bon, il y a des immigrés nés en France ? », a notamment réagi le géopolitologue Pascal Boniface sur Twitter.

Pas de réaction de la part de Zinedine Zidane

L’entraîneur du Real Madrid n’a pour le moment pas réagi à cette polémique. Il est toutefois à noter que l’ancien numéro 10 des bleus n’est pas le seul concerné. En effet, Marlène Schiappa avait cité plusieurs autres noms pour étayer ses propos sur l’immigration. Parmi ceux-ci figure notamment l’ancien président français Nicolas Sarkozy, l’acteur Omar Sy ou encore le chanteur Yannick Noah, tous nés en France et qui ne peuvent donc pas être considérés comme des immigrés.

Pour sa part, Marlène Schiappa n’est pas restée silencieuse face à cette polémique. Elle a en effet réagi par le biais d’un message posté sur le réseaux social Twitter. « On parle de vagues d’immigrations. Je réponds au RN qui affirme que l’immigration ne cause que des torts. En une minute trente. C’est un extrait. Je vous invite à regarder le débat entier.», a écrit la ministre française.

Lire aussi : Espagne : Air Algérie programme deux nouveaux vols spéciaux

Advertisement