Voyages et immigration – Un autre spécialiste vient de s’exprimer au sujet de l’ouverture totale des frontières algériennes. Il s’agit du Dr Lyes Merabet, président du Syndicat national des praticiens de santé publique (SNPSP).

Advertisement

Alors que les frontières algériennes sont partiellement ouvertes depuis le 1er juin dernier, le nombre de vols reste toujours restreint, ce qui a fait que bon nombre de citoyens établis à l’étranger n’ont pas encore pu regagner le territoire national. À titre d’exemple, la France qui est la principale destination des algériens en Europe a droit actuellement à sept liaisons par semaine seulement avec l’Algérie. Celles-ci sont assurées par Air Algérie, Air France, Transavia, ASL Airlines ainsi que Vueling Airlines. Lesdites compagnies opèrent leurs vols au départ des aéroports de Paris et de Marseille vers ceux d’Alger et d’Oran.

Face à cette situation, de nombreux appels sont lancés aux autorités algériennes afin d’augmenter le nombre de vols à un seuil qui permettra de couvrir la forte demande de la communauté nationale à l’étranger. Le sénateur Abdelouahab Benzaïm a notamment saisi le premier ministre Aymen Benabderrahmane à ce sujet il y a quelques jours. « L’heure est venue pour une ouverture totale avec l’étranger avec les mêmes conditions dans tous les aéroports algériens », avait-il écrit dans une lettre adressée au chef de l’exécutif algérien, dans laquelle il a estimé que « Cette mesure permettra d’atténuer les pertes enregistrées quotidiennement par la compagnie aérienne nationale Air Algérie. Elle permettra aussi aux émigrés qui souffrent tous les jours et qui ne peuvent pas rentrer notamment durant ce mois d’août ».

Ouverture totale des frontières algériennes : l’avis d’un spécialiste

Ce samedi, un autre spécialiste a également joint sa voix à celles qui réclament une ouverture totale des frontières algériennes. Il s’agit du Dr Lyes Merabet, président du Syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP) qui s’est exprimé à ce sujet dans un entretien accordé au média spécialisé Visa Algérie. « Il faut laisser les algériens rentrer chez eux, mais il faudrait que ce soit dans le respect du protocole mis en place », a dit le Dr Merabet.

« Cela se passe le plus normalement du monde : des gens entrent et sortent, mais dans le respect des mesures. On a mis en place un protocole sanitaire, on est censé le respecter. Il n’y a aucune excuse et aucune raison pour empêcher les Algériens de rentrer chez eux, soit pour voir leurs familles ou pour apporter de l’aide », estime le même spécialiste. « Je le dis clairement : je ne vois pas pourquoi cette interdiction est imposée aux Algériens alors qu’on se vante d’avoir mis en place toutes les conditions à travers un protocole sanitaire aux frontières qui assure une rupture des contaminations à ce niveau-là. Il faut revenir au bon sens. Il faut veiller au respect du protocole sanitaire et contrôler ceux qui rentrent et sortent au niveau des frontières », a-t-il conclut.

Lire également : Transavia : ouverture prochaine de nouvelles lignes vers l’Algérie

Advertisement