Actualité algérienneLe chef de l’État algérien, Abdelmadjid Tebboune a exhorté, aujourd’hui samedi 03 octobre, les membres de la diaspora algérienne établie à l’étranger à investir en masse en Algérie, notamment dans le domaine des startups.

Advertisement

Intervenant à l’occasion du lancement officiel du Fonds national pour le financement des startups, Abdelmadjid Tebboune, a tenu à rassurer les jeunes compétences de la communauté algérienne établie à l’étranger, du total engagement de l’Etat à enlever tous les verrous bureaucratiques qui entravent leurs investissements en Algérie. « Ce nouveau mécanisme de financement se distinguera par une tolérance aux risques. Il permettra aux jeunes porteurs de projets d’éviter les banques et la lenteur bureaucratique qui en découle», a-t-il affirmé.

En effet, lors de son allocution, Abdelmadjid Tebboune a insisté sur l’importance de soutenir et d’encourager les start-ups pour en faire la « locomotive d’un nouveau modèle économique, basé sur la connaissance et l’innovation ». Il a annoncé à cet effet que « de nouvelles incitations fiscales, ainsi que des facilitations relatives à l’accès au foncier pour la réalisation des incubateurs et des accélérateurs de startups seront accordés aux jeunes promoteurs ».

Le président algérien Tebboune Abdelmadjid a également annoncé le lancement du recours au système déclaratif, dans le cadre la création des entreprises innovantes. « Les jeunes promoteurs ne seront plus tenus par l’obligation de se faire délivrer un registre de commerce, avant le lancement effectif de leur activité », a-t-il expliqué. Avant de mettre l’accent sur la nécessité de mettre en place une plateforme numérique relative au marché algérien et aux opportunités offertes aux investisseurs en Algérie.

Qui financera le fonds en question : le président Tebboune explique ?

« Le fonds national pour le financement des startups se distinguera par la flexibilité dont ont besoin les start-ups. Il sera financé par l’Etat et demeurera ouvert au secteur privé et aux sociétés étrangères qui souhaiteraient y contribuer financièrement en devise ou en monnaie nationale», a précisé Abdelmadjid Tebboune.

 

Lire également :

Abdelmadjid Tebboune : la Présidence donne des nouvelles sur son état de santé

 

 

 

 

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici