Voyages et immigration – Une compagnie low-cost, qui lancera prochainement des vols entre la France et l’Algérie a fait l’objet de vives critiques à cause des prix de ses billets.

Advertisement

Les polémiques concernant les liaisons aériennes entre la France et l’Algérie se multiplient depuis plusieurs mois. Actuellement, il est à rappeler que le nombre de liaisons entre les deux pays est de 48 par semaine, dont la moitié est assurée par la compagnie nationale Air Algérie.

Ce chiffre reste néanmoins largement insuffisant. Avant la crise sanitaire, il est en effet à rappeler que le nombre de vols entre les deux pays était d’une soixantaine par jour en moyenne. Les 48 liaisons hebdomadaires actuelles n’arrivent donc pas à répondre à la forte demande des algériens de France.

Ceci a engendré une hausse importante des prix des billets, que ce soit chez Air Algérie ou chez les compagnies françaises autorisées à assurer des vols avec le territoire national. Les algériens de France doivent ainsi compter pas moins de 500 euros pour un aller simple sur la ligne Paris-Alger. Cela représente donc en moyenne 1500 euros pour une famille de 3 personnes et à peu près 2500 euros si l’on compte les prix des billets pour le retour depuis l’Algérie.

Prix des billets en France : une compagnie vivement critiquée en Algérie

Dans ce contexte, une autre compagnie low-cost qui compte lancer prochainement des vols entre la France et l’Algérie a été vivement critiquée pour les prix de ses billets. Il s’agit de Volotea, qui compte lancer ses liaisons vers le territoire national à compter du 16 décembre prochain.

Ladite compagnie a, rappelons-le, prévu des vols sur les lignes Marseille-Oran et Bordeaux-Alger. La low-cost espagnole avait affiché ses prix à partir de 500 euros sur ces deux lignes il y a quelques jours. Mais avec la forte demande, les places disponibles sont presque toutes prises, ce qui a forcé Volotea à augmenter considérablement ses tarifs. Ainsi, il faut compter 716 euros pour un aller simple au départ de Bordeaux et 719 euros au départ de Marseille pour les rares dates restantes. Les tarifs peuvent atteindre près de 850 euros pour un aller-retour avec la même compagnie, a-t-on constaté sur son site web officiel.

Lire également : Travail en France : les algériens parmi les plus discriminés (étude)

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici