Actualité du trafic aérienBekkat Berkani, membre du comité scientifique en charge du suivi de l’évolution de l’épidémie du Coronavirus en Algérie s’est de nouveau exprimé, aujourd’hui 3 mai, au sujet de la reprise des vols vers l’Algérie. Outre cela, il a abordé de la question des autorisations de sortie du territoire national, et ce dans un entretien accordé au site web spécialisé Visas et Voyages Algérie.

Advertisement

Concernant la reprise des vols réguliers vers l’Algérie, le même spécialiste semble catégorique, campant ainsi sur sa position initiale, à savoir une non-reprise des vols à destination du sol algérien, dans le contexte actuel. Toutefois, Bekkat Berkani parait plus enclin à une reprise des vols de rapatriement, sous certaines conditions.

« Je pense que rapatrier des gens qui sont en rade à l’étranger pour différents motifs est nécessaire. Les vols de rapatriement doivent reprendre quand les conditions seront réunies. C’est une décision exclusivement politique.», a-t-il notamment affirmé. « Je pense qu’à titre humanitaire, on ne peut pas laisser les algériens en situation difficile à l’étranger. Seulement, la méthode doit changer. Ce sont les consulats qui doivent s’en occuper.», a-t-il ajouté.

Lire aussi : Reprise des vols vers l’Algérie : Bekkat Berkani s’exprime de nouveau

Reprise des vols vers l’Algérie : qu’en est-il des personnes vaccinées ?

Pour ce qui est des voyageurs vaccinés, le membre du comité scientifique algérien  considère que le fait d’être vacciné ne garantit guère une non-transmission du virus. « Quelqu’un qui est vacciné est immunisé, mais rien ne dit scientifiquement qu’il ne peut pas transmettre le virus s’il est contaminé.», précise-t-il. Selon lui, il faudrait donc mettre en place un double dépistage contre la Covid-19, pour éviter une propagation massive du virus en sol algérien.

Mais aussi, il affirme que ce n’est également pas possible, d’un point de vue éthique. « Il faudrait penser à ne pas tomber dans le piège de la discrimination. Des algériens qui n’ont pas accès au vaccin pourraient réclamer le droit d’entrer eux aussi. D’un point de vue éthique, on ne peut pas faire de discrimination entre algériens.», a-t-il insisté.

Lire aussi : Reprise des vols internationaux : les explications de Bekkat Berkani 

Autorisations de sortie du territoire national : ce qu’a dit Bekkat Berkani

Il est à noter que, Bekkat Berkani s’est également étalé sur la question des autorisations de sortie du territoire national, qui suscite de vives polémiques depuis plusieurs semaines.  « Il y a ceux qui sortent et qui reviennent qui peuvent poser problème. Il y a une situation ubuesque. Donc, il faudrait d’abord qu’il y ait des vaccins pour penser à cette éventualité.», a-t-il mentionné. Néanmoins, Dr Berkani reste favorable à l’idée d’autoriser les titulaires de visas de long séjour en France, à l’instar des étudiants et des bénéficiaires du regroupement familial, à quitter le territoire national.

Lire également :

Exclusif. Vols spéciaux depuis l’Algérie vers la France : les précisions du transporteur aérien français ASL Airlines

Advertisement