Voyages et immigration – Une nouvelle polémique a éclaté en France au sujet des traversées maritimes vers l’Algérie, selon ce que rapporte ce mardi 30 novembre le média français 20 minutes.

Advertisement

Les traversées maritimes entre la France et l’Algérie ont repris depuis le début du mois de novembre en cours. Lesdits voyages sont assurés par Algérie Ferrie et Corsica Linea, qui assurent chacune une liaison par semaine en aller-retour dans le sens Marseille-Alger-Marseille. Les deux compagnies ont d’ailleurs mobilisé leurs meilleurs navires à l’occasion  de cette reprise, qui intervient après plus d’une année de fermeture des frontières à cause de la pandémie de Covid-19.

Algérie Ferries assure ainsi ses traversées à bord du Badji Mokhtar III, navire flambant neuf qu’elle a acquis au cours de l’été dernier. Celui-ci a une capacité de transport de 1800 passagers et plus de 500 véhicules. Néanmoins, Algérie Ferries n’offre que 1500 places à bord de son bateau actuellement, et ce pour des considérations sanitaires.

De son côté, Corsica Linea assure ses voyages vers l’Algérie à bord du Danielle Casanova, rénové au cours de l’année 2016. Impressionnant par sa taille, le Danielle Casanova est encore plus grand que le Badji Mokhtar III. Le navire de la compagnie française peut transporter jusqu’à 2400 passager et 750 véhicules par voyage.

Nouvelle polémique sur les traversées France-Algérie

Le déploiement de ces deux navires n’a néanmoins pas manqué de susciter la polémique en France au sujet des traversées maritimes vers l’Algérie. Des habitants de Marseille résidant dans les quartiers proches du port de la cité phocéenne ont en effet affiché leur colère face au bruit provoqué par les bateaux d’Algérie Ferries et de Corsica Linea, rapporte ce mardi le journal français 20 minutes.

Les marseillais semblent ainsi mécontents du fait que les deux navires mentionnés plus haut fassent tourner leurs moteurs pendant plusieurs heures lorsqu’ils sont en mouillage au niveau du port de cette ville du Sud de la France, a indiqué le même média. Les habitants des quartiers touchés par ce problème ont d’ailleurs lancé une pétition pour le signaler aux services compétents, ajoute la même source.

Selon le même média précédemment mentionné, cette situation est notamment due au nombre limité de liaisons entre les deux pays. Dans le souci de gagner du temps, les navires de Corsica Linea et d’Algérie Ferries laissent ainsi tourner leurs moteurs pendant plusieurs heures avant de prendre la mer. Les autorités marseillaises comptent d’ailleurs construire une nouvelle gare maritime éloignée des habitations pour les navires qui desservent les pays du Maghreb, note le 20 minutes qui indique néanmoins que cette dernière ne sera prête que pour l’été prochain au minimum.

Lire également : Menace du variant Omicron, frontières en Algérie : un spécialiste s’exprime

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici