Actualité des voyagesFrançois Gouyette, ambassadeur français en Algérie, s’est exprimé sur l’octroi des visas France pour les algériens. Et ce lors d’un entretien accordé au quotidien régional « L’Expression » et qui a été publié aujourd’hui 2 mars.

« Contrairement à certaines idées reçues, il n’existe aucun quota de visas délivrés ou refusés aux demandeurs algériens. Cela n’a aucun sens.», a notamment affirmé le diplomate français. Ce dernier réfute ainsi toute volonté de fermer la porte aux algériens, comme le prétendent certains parlementaires français qui avaient établi un rapport accablant allant dans ce sens.

Outre cela, François Gouyette a souligné que c’est uniquement la conformité des dossiers déposés par les demandeurs algériens de visas pour le France, auprès des services consulaires, avec les dispositions du Code Schengen qui détermine le nombre de visas accordés. « La décision de délivrer un visa reste une décision souveraine. La lutte contre l’immigration irrégulière implique un contrôle accru des dossiers des demandeurs de visas », a-t-il signalé.

Le nombre de visas accordés par la France aux ressortissants algériens à la hausse

Toujours dans le même sillage, l’ancien ambassadeur de France en Libye, a fait part de la hausse du nombre de visas octroyés par la France aux algériens. « Je rappelle qu’en 2019, 272.000 visas ont été délivrés, un chiffre tout à fait conséquent. L’année 2020, marquée par la crise sanitaire et la fermeture des frontières qu’elle a entraînée, est évidemment singulière.» Malgré cette situation tout à fait inédite, ce sont « pas moins de 6.000 étudiants qui ont pu obtenir un visa » pour poursuivre leurs études supérieures en Hexagone.

Lire aussi : Propos d’Emmanuel Macron au sujet de l’Algérie : l’ambassadeur de France à Alger réagit

Par ailleurs, l’ambassadeur de la France en Algérie s’est également étalé sur la question de la circulation des personnes entre les deux pays. Celle-ci « fait l’objet d’un dialogue constant, franc et constructif », a-t-il précisé. Avant d’ajouter que, les consulats français en Algérie « accordent une attention particulière aux voyageurs qui se rendent fréquemment en France pour des raisons professionnelles ».

Visas pour les algériens : voici ce qu’a dit un député français

Le député M’jid El Guerrab, représentant des français établis à l’étranger, s’est récemment étalé que la question de l’octroi des visas pour les ressortissants algériens. « J’ai le sentiment que la France a fait de l’Algérie son premier champ d’expérience pour cette politique (visas contre laisser-passer consulaires, ndlr) », avait-t-il déclaré à nos confrères du média arabophone Echorouk.

Rapport de Benjamin Stora sur la mémoire Algérie France : ce qu’en pense François Gouyette

Interrogé par nos confrères du média L’Expression sur le rapport remis par l’historien français Stora au président Emmanuel Macron qui a suscité une vive polémique, le diplomate français a considéré son rapport, comme étant « un état des lieux ayant donné lieu à des propositions concrètes et ambitieuses en matière de reconnaissance ».

De plus, il a estimé que l’objet de la mission de Benjamin Stora semble avoir été mal compris par beaucoup de personnes en France et en Algérie. « L’objet de son rapport n’était pas d’écrire une histoire de la colonisation, il a déjà produit des dizaines d’ouvrage qui font référence et dans lesquels il a fait un travail historique remarquable d’objectivité.», a-t-il mentionné.

Lire également :

Au cœur d’une vive polémique en Algérie : l’ambassadeur français François Gouyette s’exprime