Voyages et immigration – Deux nouvelles lignes seront ajoutées au programme de vols entre la France et l’Algérie à compter du mois de décembre prochain. Celles-ci, qui seront confiées à la compagnie Volotea desserviront Alger au départ de Bordeaux et Oran au départ de Marseille.

Advertisement

Le programme de vols à destination de l’Algérie concerne actuellement un total de onze pays en Europe, Amérique du Nord, Afrique du Nord et Moyen Orient. La France, où réside la plus grande communauté d’algériens expatriés est le pays le plus desservi avec 48 vols par semaine sur un total de 102 autorisés par le gouvernement algérien.

Néanmoins, ce nombre peine encore à répondre à la forte demande de la communauté nationale dans l’Hexagone. Les places disponibles sont souvent très vite réservées, et s’il reste quelques places encore disponibles, elles se vendent à 750 euros en moyenne pour un aller simple, voire plus chez certaines compagnies.

Dans ce sens, plusieurs personnalités politiques ont appelé à une ouverture complète des frontières nationales. Le sénateur du FLN Abdelouahab Benzaïm, qui s’est exprimé à ce sujet à maintes reprises, a notamment estimé qu’il s’agissait là de la seule façon de faire baisser les prix à des niveaux plus accessibles pour les citoyens.

Deux nouvelles lignes ajoutées au programme de vols France-Algérie

Le programme de vols entre la France et l’Algérie sera néanmoins avec l’ajout de deux nouvelles lignes à compter du mois de décembre prochain. Celles-ci seront assurées par la compagnie low-cost espagnole Volotea, selon ce qu’a confirmé le fondateur et PDG de cette dernière Carlos Muñoz ce jeudi.

« Nous sommes très heureux d’annoncer ces nouvelles liaisons au départ de Marseille et Bordeaux vers Oran et Alger. C’est une grande réussite pour nous, qui stimule notre croissance et élargit notre offre en France », a-t-il dit dans des déclarations reprises par plusieurs médias.

Néanmoins, les prix sur ces deux nouvelles lignes, qui ouvriront à partir du 16 décembre prochain ne connaissent pas de baisse. Les billets de Volotea sont déjà presque tous écoulés, et les rares places qui restent se vendent à plus de 700 euros pour un aller simple sur les trajets Bordeaux-Alger et Marseille-Oran.

Lire également : Prix des billets au départ de la France : une compagnie low-cost vivement critiquée en Algérie

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici