Voyages et immigration – Depuis l’ouverture partielle des frontières nationales, de nombreux voyageurs algériens se posent la question de savoir si le vaccin est obligatoire pour prendre un vol.

Advertisement

Le gouvernement a entamé l’ouverture partielle des frontières de l’Algérie depuis le 1er juin dernier. Actuellement, il y a un total de onze pays desservis par 102 vols hebdomadaires en aller-retour. Sur ce chiffre, la compagnie nationale Air Algérie assure 51 liaisons par semaine.

L’Algérie a également rouvert ses frontières maritimes, qui étaient fermées depuis le mois de mars 2020. Algérie Ferries a ainsi repris ses traversées avec deux pays, à savoir la France et l’Espagne. Au départ de la France, c’est la Badji Mokhtar III, d’une capacité de 1500 passagers qui est chargé d’assurer les voyages. Le navire El Djazaïr II dessert quant à lui l’Espagne avec une capacité maximale de 1200 passagers par voyage.

Outre Algérie Ferries, d’autres compagnies maritimes ont également annoncé la reprise de leurs traversées à destination du territoire national. C’est notamment le cas de Corsica Linea, qui fait la liaison Marseille-Alger une fois par semaine depuis le 9 novembre en cours.

La compagnie espagnole Balearea a également annoncé la reprise de ses traversées sur la ligne Valence-Mostaganem à partir d’aujourd’hui 20 novembre, alors que sa compatriote Transmediterranea a annoncé l’ouverture de deux nouvelles lignes vers Oran et Ghazaouet au départ d’Almeria.

Voyageurs algériens : le vaccin est-il obligatoire ?

Les conditions de voyage de et vers le territoire national font néanmoins toujours l’objet d’interrogation sur les réseaux sociaux. Ces derniers jours, plusieurs voyageurs algériens se demandent notamment si le vaccin anti covid-19 est obligatoire pour pouvoir voyager.

La réponse à cette question est évidemment non, puisqu’aucun des pays desservis au départ de l’Algérie n’impose la vaccination aux personnes entrant sur son territoire. Néanmoins, les conditions de voyage pour les personnes non-vaccinées sont nettement plus strictes. En France notamment, les voyageurs de cette catégorie doivent se soumettre à un test de dépistage à leur arrivée et à une période d’auto-confinement de sept jours. Les autres pays imposent chacun des conditions différentes pour les voyageurs, et celles-ci peuvent notamment être consultées sur le site web et la page Facebook d’Air Algérie.

Pour ce qui est des voyageurs entrant en Algérie, ils doivent toujours respecter les mêmes mesures, à savoir un test PCR de moins de 36 heures et un test antigénique à l’arrivée. Ces mesures concernent l’ensemble des voyageurs sans distinction pour leur statut vaccinal ou leur pays de provenance.

Lire également : Ouverture des frontières en Algérie : pourquoi ce ne sera pas possible ?

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici