Voyages et immigration – La France a décidé d’assouplir les conditions d’entrée sur son territoire pour les algériens. C’est en effet ce qu’a annoncé, ce mardi 8 juin le consulat général de ce pays à Alger.

Les frontières entre l’Algérie et la France sont partiellement ouvertes depuis le 1er juin en cours, et la compagnie aérienne nationale, Air Algérie a repris ses vols entre les deux pays qui étaient suspendus depuis le mois de mars dernier. Le transporteur aérien public a ainsi programmé des vols au départ et à destination des aéroports de Paris et de Marseille. Les compagnies aériennes françaises, à savoir Air France , ASL Airlines et Transavia ne sont quant à elles pas autorisées à transporter des passagers dans le sens FranceAlgérie.

De leur côté, les autorités françaises vont ouvrir leurs frontières aux étrangers à partir de demain 9 juin. Dans le gouvernement de l’Hexagone a décidé d’instaurer un Pass Sanitaire pour le contrôle de l’ensemble des voyageurs. Ce document, qui n’est pas un passeport vaccinal, contiendra toutes les informations relatives à la vaccination et à l’historique de dépistage de ses détenteurs. En plus de permettre l’entrée sur le territoire français, ce document donnera également à ses porteurs un accès à des évènements tels que les concerts et les festivals.

La France assouplit ses conditions d’entrée pour les algériens

Par ailleurs, le consulat général de France à Alger a annoncé, ce mardi 8 juin, un assouplissement des conditions d’entrée des algériens dans l’Hexagone. Dans ce sens, les personnes vaccinées avec l’un des vaccins approuvés par l’Union Européenne n’auront pas à justifier d’un motif impérieux et seront exemptées de la période de confinement de sept jours à leur arrivée en France. « Les voyageurs en provenance d’Algérie (classée en zone orange), vaccinés avec un vaccin homologué par l’Agence européenne du médicament, peuvent entrer en France sous réserve de présenter un test PCR négatif de moins de 72h avant l’embarquement. », a indiqué ladite représentation diplomatique dans un communiqué rendu public sur sa page Facebook.

Le Consulat français précise en outre que « Les voyageurs en provenance d’Algérie non vaccinés, ou vaccinés avec un vaccin non homologué par l’Agence européenne du médicament, ne sont autorisés à entrer en France que s’ils justifient d’un motif impérieux, présentent un test PCR négatif de moins de 72h avant l’embarquement, se soumettent à un test anti-génique à leur arrivée et à un isolement de 7 jours. ». « La preuve de vaccination n’est valable qu’à la condition qu’elle permette d’attester la réalisation d’un schéma vaccinal complet. », ajoute la même source.

Toujours dans le même communiqué, la représentation diplomatique française a également indiqué que « le dispositif annoncé de reprise de l’activité visa est maintenu. ». Ledit dispositif, annoncé il y a quelques jours, prévoit en effet la reprise de la délivrance des visas de type C pour les algériens à partir du 17 juin prochain. Toutefois, cette opération ne concernera que les visas de type C à entrées multiples pour des raisons professionnelles, ainsi que les conjoints de français et de ressortissants d’autres pays de l’UE. La France ne prévoit donc pas de délivrer des visas touristiques à l’heure actuelle.

Lire également : Conditions d’entrée en France pour les algériens : le consulat français à Alger précise