Algérie/France– L’hommage rendu par Gérald Darmanin, ministre de l’intérieur français, aux martyrs algériens, lors de son récent passage à Alger, n’est pas passé inaperçu. Il n’a pas été du goût de plusieurs politiciens en France. Ainsi, plusieurs députés français se sont violemment attaqués à lui sur Twitter.

Parmi les personnalités ayant dézingué le ministre français, on retrouve Thierry Mariani. Ce dernier est un élu au Parlement européen sur la liste du Rassemblement national (RN) et un ancien ministre des transports en France. En effet, ce politicien ne semble pas du tout avoir digéré le geste de Gérald Darmanin. « Quelle insulte pour les Harkis et les pieds-noirs de voir Darmanin rendre hommage à leurs assassins du FLN », peut-on notamment lire dans un tweet publié par le même député. Celui-ci est même allé plus loin, en considérant l’hommage rendu aux martyrs algériens, comme étant « un affront pour l’armée française et pour les anciens combattants ».

En outre, d’autres hommes politiques n’ont pas raté, cet hommage aux martyrs algériens, afin de tirer à boulets rouges sur le ministre de l’intérieur français. « Les pieds-noirs et les harkis, vendus par Charles De Gaulle hier, insultés par Darmanin aujourd’hui. Moi c’est devant les martyrs de l’Algérie française que je m’incline ». C’est ce qu’a publié sur Twitter un certain Amaury Navarranne, membre du Conseil national du Rassemblement National. Celui-ci s’est même permis d’assimiler les martyrs de la guerre de libération algérienne à « des égorgeurs et des décapiteurs ». Un autre député du même parti, répondant au nom de Nicolas Meizonnet, a estimé que l’hommage en question est « un déshonneur » pour la République française.

Par ailleurs, il est à noter que le ministre de l’intérieur français a vanté la nature de la relation liant la France à l’Algérie. Il n’a pas hésité à remercier ses homologues algériens, pour leur coopération continue en matière de sécurité et de lutte contre le terrorisme, ainsi que l’immigration clandestine. Notons que, la virée algérienne de Gérald Darmanin, s’inscrit dans le cadre d’une tournée maghrébine. Le but de ce déplacement serait de transmettre à la Tunisie, à l’Algérie, ainsi qu’au Maroc, une liste de leurs ressortissants, que la France voudrait expulser, pour radicalisme islamiste.

Lire également :

Immigration : polémique en France autour de Zinedine Zidane