France actualité– Le ministère de l’Intérieur français a récemment mis en place un nouveau système de demande en ligne des titres de séjour. Ainsi, les étudiants algériens en France peuvent désormais utiliser ce téléservice, afin d’obtenir ladite carte en Hexagone. Et ce depuis leurs domiciles, et sans avoir à prendre de rendez-vous en préfecture de police.

Advertisement

En effet, après une période d’essai d’un peu plus d’un mois, les autorités françaises ont annoncé, ce mardi 10 novembre, par le biais d’un communiqué de presse, le lancement officiel de ce service. Ce dispositif est dénommé ANEF (Administration Numérique pour les Étrangers en France). Il permet notamment aux étudiants algériens en France de faire leurs demandes des titres de séjour, de manière dématérialisée.

Par le biais de cette démarche, les étudiants algériens, n’auront plus à se déplacer en préfecture de police. De plus, ils pourront consulter en temps réel l’état d’avancement de l’étude de leurs dossiers. Ce qui leur permettra de prendre connaissance des décisions prises et de faire éventuellement un complément de dossier. Cependant, ils devront se présenter physiquement lors de la remise de la carte de séjour.

Comment effectuer cette démarche en ligne ?

En ce qui concerne les étapes à suivre, afin d’accomplir cette démarche, l’étudiant algérien devra d’abord accéder au site internet de la Direction générale des étrangers en France. Ensuite, le demandeur du titre de séjour aura à accéder à la case « je demande ou renouvelle un titre de séjour ». Puis, il aura à créer son propre compte sur la plateforme en question. Pour cela, l’étudiant devra se munir de son numéro de visa, dans le cas d’une première demande. Par contre, il devra mentionner son numéro de titre de séjour, si c’est pour un renouvellement. Après avoir créé son compte, le demandeur devra joindre les documents demandés, tels que les justificatifs de ressources, ainsi que les pièces relatives à l’hébergement. Pour conclure, l’étudiant aura à valider sa demande et attendre une réponse de la part de la préfecture, dont il dépend.

Par ailleurs, il est à noter que le ministère de l’intérieur français a souligné que ce processus de dématérialisation des demandes des titres de séjour des étudiants, sera élargi progressivement d’ici 2022 aux autres catégories de demandeurs.

Lire également :

Titre de séjour en France : du nouveau pour les étudiants algériens

 

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici