Voyages et immigration – Les autorités algériennes compteraient autoriser jusqu’à quarante vols quotidiens entre la France et l’Algérie dans le cadre du renforcement des dessertes. C’est en tout cas ce qu’a indiqué, ce mardi, le sénateur du FLN Abdelouahab Benzaïm.

Advertisement

La présidence algérienne a annoncé, dimanche 22 août que le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune avait donné son feu vert pour le renforcement du programme de vols à destination de l’Algérie. La même source a indiqué, dans un communiqué rendu public à l’issue de la réunion périodique du Conseil des ministres, que « Le président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune a ordonné l’ouverture de nouveaux vols vers les destinations déjà ouvertes, ainsi que d’autres vers de nouveaux pays ».

On ne sait toutefois pour le moment pas à quoi ressemblera le programme des vols à partir du mois de septembre prochain. Selon le communiqué de la présidence de la République, de nouvelles destinations seront concernées par la réouverture des frontières algériennes. Selon des sources proches du dossier, il s’agirait notamment du Canada, de la Grande Bretagne ainsi que des Émirats Arabes Unis. « Le programme définitif sera publié dès sa validation par les autorités compétentes », a indiqué une source au sein d’Air Algérie interrogée ce mardi par Dnalgerie.

Renforcement des vols France-Algérie : jusqu’à quarante vols par jour selon Benzaïm

De son côté, le sénateur du FLN Abdelouahab Benzaïm a affirmé, dans une publication sur sa page Facebook officielle, que les autorités devraient autoriser jusqu’à quarante vols quotidiens entre la  France et l’Algérie dans le cadre du renforcement des liaisons à destination du territoire national. « Suite à la décision du président de la République d’ouvrir les liaisons aériennes, plus de vingt vols quotidiens d’Air Algérie sont autorisés entre l’Algérie et la France à partir des aéroports d’Oran, Alger et Constantine », a-t-il affirmé, en ajoutant que la compagnie française, Air France devrait également obtenir l’autorisation du gouvernement pour assurer le même nombre de vols. « C’est bientôt la fin de la crise dans les déplacements pour la communauté algérienne établie à l’étranger. Il suffit juste de se vacciner et de présenter un test PCR », a-t-il également indiqué.

Toutefois, une source au sein d’Air Algérie, citée par le média spécialisé Visa Algérie affirme qu’un tel nombre de vols n’est pas encore possible à l’heure actuelle. « On parle de 25 vols par semaine », indique la même source. En l’absence d’informations officielles de la part du gouvernement, les voyageurs doivent toutefois faire preuve de vigilance en attendant une communication de la part des autorités concernées. « Pour le moment, personne ne sait quoi que ce soit à ce sujet. Nous attendons le communiqué du premier ministère », rappelle la même source précédemment mentionnée.

Lire également : Renforcement des vols vers l’Algérie : Transavia précise

Advertisement