Algériens d’Hexagone– Les conditions de naturalisation des étrangers en France, dont les algériens, pourraient être durcies. C’est en tout cas ce qu’a proposé l’ancienne ministre française de la justice, Rachida Dati, dans un entretien au Figaro Magazine.

En effet, l’ancienne ministre de la justice sous Nicolas Sarkozy, Rachida Dati a proposé de durcir les conditions de naturalisation des étrangers en France. Dans un entretien au Figaro Magazine, daté du 23 octobre dernier, Rachida Dati a ainsi proposé la suppression  de la naturalisation automatique pour les conjoints de français. Outre cette proposition, Rachida Dati a également estimé qu’il fallait « fermer le robinet des arrivées en France ». Selon elle, cette mesure passe par le refus d’accueillir les demandeurs d’asiles dont les demandes ont été rejetées par d’autres pays du vieux continent.

Dans le même sillage, Rachida Dati a également évoqué le cas des mineurs isolés en France. Elle a ainsi estimé que ces personnes, dont la plupart sont originaires des pays du Maghreb, doivent être « raccompagnées chez elles ».

Nationalité Française : une nouvelle mesure annoncée

Par ailleurs, il est à rappeler que les autorités françaises ont annoncé une nouvelle mesure pour l’acquisition de la nationalité de ce pays. Celle-ci concerne les étrangers, dont les sans papiers qui ont exercé des métiers particulièrement exposés à la Covid-19 entre le 24 mars et le 10 juillet 2020. Ainsi, les personnes qui ont exercé les métiers concernés peuvent bénéficier d’un traitement accéléré de leur dossier de demande de naturalisation. « Les dossiers d’accès à la nationalité des personnes ayant contribué activement, en première ligne, à la lutte contre la Covid-19, notamment les personnels de santé, pourront voir leur traitement accéléré et facilité », avait déjà annoncé Marlène Schiappa, ministre française déléguée à la Citoyenneté, dans une correspondance adressée aux préfets de France le 15 septembre dernier. Cette mesure concerne un total de 16 métiers, dont la liste a été publiée par les autorités françaises.

Lire également :

Immigration et naturalisation en France : Gérald Darmanin s’exprime